Paris n’existe pas

Ciel © Jérôme OrsoniSi je disais que Paris n’existe pas, que son existence est purement nominale, on me prendrait pour un idiot, ou bien pour un pur antiréaliste. Et pourtant, si ses rues sont pleines, si elles craquent sous les pas pressés des gens qui y vivent, sous les pas lents de ceux qui y passent quelque temps ou sous les pas absents (les roues, devrait-on m ieux dire) de ceux qui la traversent, il n’y a rien. Paris n’existe pas. Définitivement pas. Paris n’existe pas : Paris n’est qu’une masse composite à laquelle nous sommes devenus étrangers. C’est faux. C’est la ville qui nous est devenue étrangère. C’est une nuance, un détail. Mais, c’est aussi ce qu’il y a de plus important. Nous ne sommes des étrangers que parce que la ville nous est étrangère. L’étrangeté, ce pourrait être la nôtre, c’est vrai, mais ici c’est celle du lieu. Notre étrangeté est celle du lieu.
Si nous ne pouvons pas composer avec Paris — Paris n’existe pas —, nous pouvons composer Paris — Paris n’existe pas —, comme nous composerions un poème.
Si Paris n’est qu’un nom, ce nom est aussi notre chance. Nous pouvons en parler encore et encore tout en ayant la certitude que nous ne l’épuiserons jamais. Nous serons épuisés par Paris bien avant de pouvoir en venir à bout.
Paris m’épuise et cependant j’y vis encore. C’est sans doute pour relâcher la tension dramatique que j’écris sur Paris. Non. Mieux. Que j’écris Paris. Quand j’écris Paris, Paris cesse d’être cette masse étrangère à laquelle je dois me confronter. Je fais quelque chose de Paris. Paris me demande : “Que vais-je faire de toi ?”. Je lui réponds : je veux faire quelque chose de toi. Je veux faire quelque chose de toi pour que tu me laisses en paix. Je veux faire quelque chose de toi pour que tu me laisses exister. Alors nos vies fictives seront liées. Et elles disparaîtront l’une dans l’autre.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s