Versions, § 40. Un phénomène observable.

Si on avait observé attentivement la situation, on se serait aperçu qu’à divers endroits géolocalisés, sinon dans le monde entier, chacun jouissait du sentiment spontané de sa propre supériorité. Sentiment naturel, comme chacun aurait pu aisément le confirmer, si on avait observé, puisqu’il se fondait sur la certitude du vrai. Tout le monde croyait ainsi détenir la vérité, bien qu’elle ne fût la même pour personne. 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s