Versions, § 74. Singularités.

Mon expérience ne m’enferme pas sur moi-même, pas plus qu’elle ne ramène toutes choses à moi. Si je m’y fie, c’est en raison de sa singularité, qui trouve presque naturellement sa place dans un univers qui l’est tout autant. Ni Thoreau ni Dewey ni Cage n’ont voulu nous réduire au silence de notre vie privée, mais en mettant l’accent sur l’expérience, ils ont trouvé une façon de résister à cette généralité qui nie les différences et réduit la vie à un simple schéma qui peut être répété indéfiniment ; — je pourrais dire : une vie sans vie.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s