Versions, § 75. Journal de Carl de Nemidoff (5)

Je ne sais pas si j’ai bien fait, mais ce matin, en me réveillant, j’ai écouté ce qu’Osvaldo Scaremberg m’avait dit durant la nuit. J’ai donc brûlé le journal de Carl de Nemidoff. Il ne m’en reste plus que quelques fragments en mémoire, fragments que j’essaierai de recomposer quand je serai à peu près certain que Scaremberg sera occupé à ses inventions et n’aura pas le temps de me poursuivre.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s