Versions, § 78. Rien que du vide.

Quand le temps passé à ne rien faire ne nous apparaîtra plus comme perdu, mais au contraire comme nécessaire, comme un moment vide que rien ne doit venir combler parce qu’il ne manque de rien, alors nous pourrons aussi affecter de croire que la pesanteur qui nous empêche de flotter est une chance.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Littérature

Une réponse à “Versions, § 78. Rien que du vide.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s