Versions, § 84. Limpidezza dell’aria.

« Il faut méditerraniser la musique » ; a-t-on jamais entendu slogan plus limpide ? À tel point qu’il faudrait aujourd’hui encore, plus d’un siècle après que son auteur en a eu l’idée, s’efforcer d’étendre ce mot d’ordre à l’ensemble de la culture, comme un grand ciel bleu qui se dégagerait enfin, un changement climatique qui donnerait une nouvelle direction à l’air du temps.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s