Versions, § 115. Excentricités d’Ichirō Dubois (1)

Oh oui, bien sûr, je le sais, bien sûr, on dira qu’Ichirō Dubois — c’est un nouveau personnage — a toujours été coutumier des excentricités les plus diverses. Mais cette matinée passée à bayer aux corneilles, durant laquelle il contempla les projets les plus flous sans jamais perdre un seul instant son calme, ne faudrait-il pas y voir autre chose qu’un temps laissé à lui-même, vide et, sinon à l’abandon, à la dérive ? Et plus tard, cette promenade qu’il fit et qui dura au moins deux heures, ne serait-ce pas une diversion, qui dissimule une stratégie de subversion ultime ?

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s