Journal de Paris (18.2.16)

Rêve (raconté dès le réveil à Nelly pour ne pas l’oublier). — J’ai écrit un article sur Pascal Bruckner dans un journal et je dois le lire en présence de l’auteur. Nous nous retrouvons lui, moi et un nombre assez important de personnes dans une salle de classe qui ressemble à celle où je suis des cours d’espagnol depuis deux ans. J’ai eu des problèmes pour imprimer l’article (l’impression a le format et le nombre de pages reliées du journal dans lequel j’ai écrit l’article), mais je sais qu’il se trouve aussi dans mon ordinateur et, si cela s’avère nécessaire, je n’ai qu’à l’allumer pour le lire. J’essaie de lire l’article devant Pascal Bruckner et l’assistance, mais je n’y parviens pas. À plusieurs reprises, quand je me mets à le lire, je m’aperçois qu’il est imprimé en caractères trop petits ou bien je ne le retrouve pas dans le journal — je tourne alors sans fin le journal sur lui-même. Pourtant, je sais que je dispose de l’article dans mon ordinateur et, dans l’espoir de le calmer, je le dis à Pascal Bruckner qui s’impatiente. Mais non, rien à faire. L’article est bon, dis-je, l’article est très bon ! Pascal Bruckner se plaint de mon attitude à quelqu’un qui est une sorte d’autorité supérieure, à laquelle j’affirme aussi que l’article est bon. Plus tard, je croise à nouveau Pascal Bruckner qui a enfin lu l’article et me remercie parce qu’il l’a trouvé très bon.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s